Centaurée #1 aux origami

Continuons ma frénésie couturesque grâce à cette petite pause estivale  ! Je n’ai pas cousu durant quasiment trois mois, alors je me rattrape un peu héhé … Il s’agit donc de coudre quelques petites robes d’été qui manquent cruellement à mon dressing. J’ai donc choisi une valeur sûre en ce qui me concerne, la robe Centaurée.

7-CARRE

Quand une marque adorée de tissus rencontre un °joli patron de couture° … Peut-être que vous aurez sans doute déjà aperçu cette association quelque part … le mariage est un peu inévitable puisque ce sont deux éléments forts de la blogo ces derniers mois. Les tissus Atelier Brunette et la robe Centaurée de Deer&Doe. J’ai hésité et ai finalement choisi de poster cet article malgré la très belle interprétation de Jolies Bobines et peut-être celle d’autres couseuses. Après tout le rendu est différent puisqu’on est différentes et qu’en plus mon modeste blog est largement moins visité ! 😉

1 Alors, maintenant que je connais mes mensurations Deer&Doe, plus de souffrance ! Tout se passe comme un jeu d’enfant !

5

Par contre, je ne sais pas si vous avez remarqué sur les photos, les oiseaux-origami ont comme l’air de se laisser emporter un peu gré du vent, la tête à l’envers … Oh !!

4

Oui, j’ai commis l’acte irréparable … Mon beau tissu tant choyé … J’ai tout coupé dans le mauvais sens ! Quand je me suis aperçue de mon impair, j’ai vraiment hésité à terminer cette robe. Et puis je me suis dis tant pis si les oiseaux volent à l’envers, je continue ! On dira que c’est ma petite touche personnelle ! 😉

DSC08288-2

Mon cher et tendre me dit que l’erreur n’est pas flagrante. Ok il me rassure comme il peut !

DSC08290-2

Côté technique, tout s’est bien déroulé. J’ai suivi à la lettre les indications d’Eléonore sur le sew-along et le livret. J’ai choisi cette variante pour le passepoil comme l’a si joliment fait Clo’s. Ça me rappelle les ailes des oiseaux en fait …

8

Pas facile de photographier du noir car je trouve qu’on se rend pas bien compte du seyant au niveau du buste.

Passons au bilan.

Centaurée Bye-Bye Birdie

Patron : Centaurée I Deer&Doe
Taille : Taille 36 pour le buste et 40 pour la taille
Matière : Batiste de coton de la marque Atelier Brunette
Modification : aucune si ce n’est le passepoil

Cohérence : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
Confort : ♥ ♥ ♥ ♥ ♡
Seyant : ♥ ♥ ♥ ♥ ♡
Coût total : 42 euros – 26 euros pour le tissu, 12,80 pour le patron et 3,40 pour le zip

 

Le bilan est encore une fois très positif puisque j’adoooore ce patron, qu’il est adapté à ma morphologie et qu’il permet de multiples interprétations. J’ai retiré un petit cœur pour le confort car les bretelles ont tendance à tomber. Il faudrait que je les resserre. C’est sûr, cette jolie robe ne dormira pas dans mon dressing ! 🙂

 

centaureeCentaurea nemorosa

6 Commentaires le Centaurée #1 aux origami

  1. Clo
    5 août 2014 at 17 h 28 min (5 années ago)

    Elle est…. super jolie !!!!! Et tant pis pour ces oiseaux à l’envers, parce que comme le dis ton mari, ça se voit à peine !!!
    Et ravie de t’avoir inspirée !!!! C’est trop génial !

    Répondre
    • Marie D.
      5 août 2014 at 17 h 52 min (5 années ago)

      Oh merci Clo ! J’en profite pour te dire que tes deux robes Centaurée sont très jolies … Merci pour l’inspiration 😉

      Répondre
  2. mithe
    5 août 2014 at 20 h 42 min (5 années ago)

    Bon, moi je l’aime bien ta bobine à toi !
    Elle est superbe ta robe, j’ai le patron, mais pas encore faite la centaurée !

    Répondre
    • Marie D.
      6 août 2014 at 7 h 51 min (5 années ago)

      Merci Michèle pour le compliment. 🙂 🙂 🙂
      Ben alors à quand la Centaurée ? 😉
      En passant, j’aime aussi beaucoup ta Maeva et ta Moneta !

      Répondre
  3. Filante
    5 août 2014 at 20 h 47 min (5 années ago)

    Elle est superbe! J’avais pas remarqué pour les oiseaux…

    Répondre
    • Marie D.
      6 août 2014 at 7 h 52 min (5 années ago)

      Merci beaucoup ! Je crois qu’il faut avoir le nez dessus mais quand même … snifff ! 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire